Vous êtes ici   Accueil > Conseils
Assurance Maroc | Actualités assurances | Devis assurances | Prix assurances | Facebook Assurance Maroc | Actualités assurances | Devis assurances | Prix assurances | Twitter Assurance Maroc | Actualités assurances | Devis assurances | Prix assurances | Google+ Assurance Maroc | Actualités assurances | Devis assurances | Prix assurances | LinkedIN
Trouvez votre assureur le plus proche Trouvez votre assureur le plus proche

Conseils et infos pratiques

Contrats d’assurance : les bons reflexes avant de signer

Faire la différence entre les conditions générales, particulières et spéciales

Un contrat d'assurance se découpe en trois grandes parties : les conditions générales, les conditions spéciales et les conditions particulières.

Les premières s'appliquent à tous les assurés souscripteurs et expliquent le mécanisme de couverture proposé par le contrat. Ainsi, elles précisent par exemple, la manière dont il faut déclarer un sinistre, les modalités de paiement des cotisations, ou encore les dates de prescription. Parfois, des conditions spéciales les complètent ou circonstancient certaines modalités.
Les conditions particulières, elles, personnalisent en quelque sorte le contrat au profil de chaque souscripteur, en précisant son identité et les garanties qu'il a retenues en fonction de ses besoins. Si jamais vous notez des contradictions entre les conditions générales, spéciales et particulières, retenez que les conditions spéciales priment sur les conditions générales, et que les conditions particulières priment sur les conditions spéciales.

Identifier les personnes et les biens couverts

A la lecture du contrat, portez votre attention aux personnes prises en charge par la police d'assurance. Seules celles désignées par le terme "assuré" sont effectivement couvertes. En revanche, toute personne dénommée comme "tiers" dans le contrat, ne bénéficie pas des garanties.
 
 Cette distinction n'est pas neutre. Par exemple, si vous souscrivez une assurance pour vos vacances, il peut être utile d'intégrer au contrat vos proches ou les personnes avec qui vous voyagez. De la sorte, s'il arrive le moindre souci, la victime bénéficiera des services inclus (rapatriement, soins...).
 
Non seulement il est important de savoir qui est assuré, mais il faut aussi contrôler l'étendue et la nature de la prise en charge. Ainsi, dans le cas d'une assurance habitation, l'intégralité de vos biens n'est pas systématiquement couverte. Par exemple, si votre maison et son contenu sont bien assurés, il peut arriver que les locaux annexes tels que l'abri de jardin, le garage indépendant, la piscine... ne le soient pas. Par conséquent, étudiez bien cette liste et si elle ne vous convient pas, n'hésitez pas à négocier avec votre assureur que vos locaux annexes soient intégrés au contrat d'assurance. Vous pouvez aussi faire jouer la concurrence si vous n'êtes pas satisfaits ou pour obtenir un tarif plus attractif.
 
Gardez toujours à l'esprit que ce n'est pas parce que vous disposez d'une garantie que celle-ci est sans faille, les assureurs excluant parfois certains risques. Il n'est pas rare que des garanties relatives aux accidents de la vie ne prévoient pas de remboursement si le dommage fait suite à la pratique d'un sport dangereux tel que l'escalade, la plongée... De même, dans certains contrats habitation, les garanties peuvent être suspendues si le logement reste inoccupé pendant plus d'un mois d'affilé. Pensez à consultez la liste de ces exclusions pour savoir à quoi vous vous engagez réellement.
 
Source : http://www.linternaute.com/argent/assurance/conseil/contrats-d-assurance-les-bons-reflexes-avant-de-signer/contrats-d-assurance-les-bons-reflexes-avant-de-signer.shtml
Ces informations sont données à titre indicatif. Veuillez vous référer aux termes de votre contrat.